La compagnie concentre désormais son projet artistique autour du Chapiyourte et de la recherche de méthodes de création partagées en envisageant plus que jamais ce travail comme accessible à un large public.

 

Chapiyourte / Itinérance

Nous souhaitons exploiter le Chapiyourte comme un lieu de création et de résidence itinérant. Implanté pour une durée déterminée dans des territoires isolés ou non équipés, cet espace dédié à la création contemporaine pourra proposer répétitions professionnelles, ateliers à destination d'un public pro et/ou amateurs, présentations de travail en cours et représentations.
Le Chapiyourte est un espace à échelle humaine qu'artistes et public peuvent s'approprier facilement permettant de mener des expériences de création originales et néanmoins accessibles à tous.

 

Formation / Recherche

La compagnie envisage de développer des actions de formation et de recherche à destination des professionnels comme des amateurs à travers la mise en place d'ateliers autour du processus de création :
Il s'agit d'aborder à la fois le choix des outils scéniques et l'élaboration du discours, mais aussi de se laisser surprendre par le sensible et l'humain qui surgissent au plateau.
C'est, selon nous, cette relation entre réflexion et émotion qui est au cœur du processus de création : Travailler sur ce qui convoque le sens (raison) et ce qui sollicite les sens (émotion).

 

Fabrication / Création

Divine Quincaillerie collabore également avec d'autres compagnies pour la fabrication d'objets scéniques et la conception/réalisation de scénographies.
En 2014, la compagnie réalise une dizaine de masques/personnages en fil de fer pour Alice, création du Collectif 8. Cette collaboration se poursuit en 2015 avec la création du décor de Faust.